Agriculture

Agriculture

Occupation du sol

Superficie totale de la commune : 3288 ha
Zone agricole : environ 1700ha, soit 51 %
Zone boisée et forêt : 930 ha, soit 27 % du territoire

Contexte socio-économique

Les hommes

En 2012, 54 agriculteurs avaient leur siège d’exploitation sur la commune. En 2000, il y en avait 80 et en 1979, 121, soit une diminution de 55%. Les exploitants à titre exclusif (leur revenu découle exclusivement de l’activité agricole) sont 19.

A ces agriculteurs, s’ajoutent 56 autres exploitants ayant leur siège d’exploitation à l’extérieur de la commune. (Ils exploitent 350 ha sur Ibos).

Age des exploitants

  • Moins de 35 ans : 3
  • De 35 à 45 ans : 11
  • De 45 à 55 ans : 8
  • Plus de 55 ans : 31

Taille des exploitations

La surface moyenne des 54 exploitations (ayant leur siège sur Ibos) est de 26 ha environ (2011).

Avec une disparité importante :

  • 29 ont une superficie < à 10 ha
  • 7 entre 10 et 20 ha
  • 6 entre 20 et 50 ha
  • 12 > à 50 ha.

L’économie rurale

Elle est essentiellement fondée sur l’agriculture et la sylviculture. La vaste étendue du territoire communal dégage un grand espace homogène et de valeur pour les productions d’origine agricole.

Les structures agricoles de la commune présentent les mêmes caractéristiques que celles de la tendance observée depuis une vingtaine d’années à la périphérie tarbaise :

  • un net recul des productions traditionnelles,
  • une spécialisation des exploitations notamment au profit des céréales (maïs),
  • plus récemment et insensiblement une prise en compte de la nécessité de préserver le sol et donc un retour à la rotation des cultures sur les parcelles,
  • une meilleure gestion, par les agriculteurs, de l’utilisation des pesticides et des engrais chimiques,
  • une restructuration foncière rapide et une constitution de grandes unités d’exploitation.