Les croix du village

Sur nos places, les routes et chemins du village sont installées des croix.

La croix hosannière

croix1Sur la place du village, près du Monument aux Morts, dans l’axe de l’autel de la Collégiale, se trouve la croix hosannière. Par les divers symboles figurant sur cette croix, c’est l’histoire de la crucifixion de Jésus qui nous est relatée. Cette croix a fait l’objet d’une restauration en 2008.

  • On y retrouve les trois clous de la crucifixion.
  • Un calice portant le monogramme « IHS » (Iseus Hominum Salvator = Jésus sauveur des hommes).
  • Un marteau et une tenaille : marteau de la crucifixion, pince de la descente de la croix.
  • L’aiguière contenant de l’eau avec laquelle Ponce Pilate se lava les mains.
  • La main du garde du grand prêtre qui gifla Jésus.
  • Le glaive avec lequel Pierre trancha l’oreille du serviteur du grand prêtre ; la lance ayant transpercé le flanc de Jésus pour s’assurer de sa mort ; la branche d’hysope portant, fixée à son extrémité, l’éponge de vinaigre destinée à humecter les lèvres du crucifié.
  • La couronne d’épines entourant un coeur enflammé, symbole de l’amour du Christ mort pour sauver les hommes.
  • Le soleil rappelle que le soleil s’est voilé à l’instant même de la mort de Jésus. Il évoque également le triomphe du Christ par sa résurrection. La lune pour l’éclipse qui s’en suivit.
  • L’échelle pour descendre le corps du supplicié.
  • Une bourse contenant trente pièces d’argent remise à Judas (prix de sa trahison).
  • La corde avec laquelle Judas s’est pendu.
  • Le voile de Véronique portant l’empreinte du visage du Christ.
  • La tunique de Jésus. Les dés avec lesquels les soldats romains la tirèrent au sort.
  • Le coq, symbole du reniement de Pierre. Le fouet servant à la flagellation du Christ

La croix hosannière restaurée

croix2

La croix du Pradet

croix3

 

 

 

 

 

 

 

Sur la place dite du Pradet en allant vers le sud en direction d’Azereix, place célèbre avant la guerre de 1914 pour les démonstrations de l’élevage de chevaux de la maison Sansoulet, se trouve la croix du Pradet.

La croix du Bélot ou de Boussan

croix4

 

 

 

 

 

 

 

Sur la petite patte d’oie de la rue du Mardaing et de la rue de l’Industrie en allant vers l’ouest du village, se trouve la croix de Belot ou de Boussan (nom des maisons proches). Cette croix fut mise en place en 1895 avec un piédestal en pierre de taille et une croix en fer. C’est en son milieu que passe le méridien de Greenwich.

La croix de Monjohe

croix5

 

 

 

 

 

Sur le chemin vieux d’Ibos en allant vers l’est en direction de Tarbes, se trouve la croix de la Monjohe. Elle est placée à l’angle du chemin qui reliait autrefois Maubourguet à Lourdes.

La croix de la Sablière

croix6

 

 

 

 

 

La croix de la Sablère a été construite en 1835 sur la route Royale. Lors des travaux pour installer le passage souterrain qui va d’Ibos à Bordères, elle a été déplacée et installée sur la gauche de la route.

La croix de Mazère

croix7

 

 

 

 

 

 

 

La croix de Mazere initialement placée sur le terrain appartenant à Mazere à l’angle de la route de Pau, est aujourd’hui sur la rue du Bois du Commandeur. Elle a été reconstruite en 1864 en pierre de taille et croix en fer, celle en bois étant tombée.

La croix de Marqua

croix_marqua

 

 

 

 

 

La Croix de Marqua dans la plaine face aux Pyrénées, porte le nom du propriétaire du terrain qui avait participé au paiement de la croix et sur lequel elle est en place au quartier de la Sendique.

La croix d’Azereix

croix_d_azereix

 

 

 

 

 

La croix d’Azereix est aujourd’hui située sur la route Ibos-Azereix dans le bosquet à gauche après le pont de l’autoroute. A l’origine, elle était placée de l’autre côté de la route, sur le coin du champ de Ansoulet et elle a été déplacée lors de la construction de l’autoroute.

La Croix d’Azereix (la 2eme)

La croix de Juillan

Une seule croix a disparu dans le village, c’est la croix de Juillan placée à l’origine après le crématorium sur le chemin qui menait de Maubourguet à Lourdes. Détruite par la déviation de la route de Lourdes, elle n’a jamais été reconstruite.